retour à l'accueilContacter par Mail

Citroën Compétition

Part. 7 : 1985

La saga Visa commence quelque peu à s'essouffler; mis à part l'arrivée de la Visa GTi et de séries spéciales telles que la Visa Challenger ou encore la Visa Leader, Citroën préfère miser sur la nouvelle venue, la BX.
Même au sein de Citroën Compétition, la priorité est mise sur l' evolution de la BX 4 roues motrices (future BX4TC).

La Visa reste quand même la voiture la plus utilisée en cette saison 1985 dans tous les championnats européens.

Citroën Compétition 1984

Christine DRIANO et Sylvie SEIGNOBEAUX intègrent le Service Compétition depuis leur victoire sur le Trophée féminin ainsi que Jean-Luc MARTEIL vainqueur du Trophée Visa de 1984.

Priorité est donnée à la famille Visa, en cette année 1985 au Championnat de France des Rallyes, avec toutefois quelques déplacements effectués sur des épreuves internationales choisies sur le calendrier du Championnat d'Europe ...

 

 

 

Le Trophée Visa
CITROEN-TOTAL-MICHELIN 1985

 

Le Trophée Visa est reconduit en cette année 1985 avec un retour aux sources puisque cette année il animera la Coupe de France des Rallyes Terre.

Un Trophée des rallyes régionaux richement doté complète l'offre, toujours avec un système de classement par primes.

Paris-Dakar
NEFF-TOTAL 1985

 

Dans cette atmosphère un peu compliquée, l'association NEFF-TOTAL repart sur les routes africaines du Paris-Dakar pour la deuxième année consécutive.
En cette année 1985, une armada de Visa 1000 Pistes privées et semi-privées est engagée dans le raid en plus des 2 voitures d'usine pilotées par les équipage THERIER / VIAL et LACAZE / DURIEZ.

Cette édition ne sera pas très prolifique puisque tous les équipages abandonneront et que nous retiendront surtout le terrible accident de Jean-Luc THERIER (alors premier de l' épreuve), qui lors d'un tonneau se fera éjecter de la voiture N°196 et se retrouvera coincé sous sa voiture de longues minutes avant l'arrivée des secours.

Cet accident mettra un terme à la très belle (et encore prometteuse) carrière de J.L. THERIER et se soldera surtout par un terrible et incompréhensible conflit avec Citroën qui niera tout contrat avec le pilote.
Car comme lors de la première édition, l'équipe était semi-privée (Neff étant le sponsor principal) et surtout Thérier ne pouvait être considéré comme un pilote officiel Citroën.(???)

Sans volant depuis fin 1984, Jean-Claude ANDRUET accepte de signer chez Citroën Compétition dans l'optique de piloter la BX 4TC au championnat du Monde.
En attendant, il participe au coups-par-coups à quelques sorties sur Visa 1000 Pistes.

Monté-Carlo
WRC 1985

 

D'ailleurs le meilleur résultat de la Visa 1000 Pistes sera une huitième place de Jean-Claude Andruet au Rallye WRC Monte-Carlo de 1985.
Avec 140 CV, la puissance faisait quand même défaut. Philippe Wambergue, Maurice Chomat et Andruet, avaient la mission de ramener ces autos à Monaco.
Bien que parfois dominé par Wambergue en début de course, Andruet achevait son dix septième rallye de Monte Carlo à la huitième place, devant Biasion (Lancia) et Chomat.

Rallye Monte-Carlo 1985.

Défi TF1-RMC 1984

24h Chamonix
Février 1985

 

Les 8 et 10 février aux 24 heures de Chamonix, Andruet était engagé sur une nouvelle Visa conçue et préparée par DMC (Denis Mathiot Cpmpétition) à quatre roues motrices et moteur 2.0L turbo développant quelques 250 CV.
P. Wambergue faisait équipe avec lui. Coppier-Hummel disposaient d'une Visa rallycross de 155 CV et Chomat-Rio d'une Visa 1000 Pistes 140 CV.
Les citroën avait pour rivales des Audi Quattro (qui rentraient du Paris-Dakar) et confiées à Pescarolo-Lapeyre et Mamers-Darniche.
La course se déroulait sur six manches. La première fût remportée par Andruet-Wambergue, en 40' 01", temps qui ne sera plus battu !
Ils s'imposaient encore dans la seconde, avant de connaître des soucis avec l'allumage. Rio et Chomat prenaient alors le relais, ne concédant que la dernière manche à Pescarolo-Lapeyre.
Au classement final, Andruet-Wambergue se classaient sixième d'une course que remportaient Rio-Chomat.

24h Chamonix 1985.

Les "filles" Sylvie SEIGNOBEAUX et Christine DRIANO, qui ont gagnée un volant officiel grâce à leur victoire au troféminin 1984 suivent le programme concocté par Guy VERRIER.
Des rallyes du championnat de France entrecoupés de quelques sorties européennes comme la Bulgarie ou le Portugal.

1985- Rallye de Touraine

Rallye de Touraine
Mars 1985

 

Les 9 et 10 Mars, nos deux nouveaux volants féminins Citroën, Sylvie SEIGNOBEAUX et Christine DRIANO, débutent leur saison officielle au Rallye de Touraine, première manche sur asphalte du Championnat de France des Rallyes.

A noter les très belles 11ème place de l'équipage SEIGNOBEAUX/SITARZ au Rallye des Garrigues manche 9 du Championnat d'Europe des Rallyes et 10ème place pour la Visa 1000 Pistes de Christine DRIANO au Rallye Alpin-Behra manche 11 du Championnat d'Europe des Rallyes .

Trophée Citroen Compétitions 1985

Le Trophée Visa 1985

 

Les podiums des Rallyes Terre du Championnat de France des Rallyes seront trustés par les participants au Trophée Citroën et leur Visa 1000 Pistes.

François CHAUCHE est sacré vainqueur du Championnat de France des Rallyes Terre sur Visa 1000 Pistes et remporte donc par le fait le Trophée sur Terre Citroën-Total-Michelin cru 1985!

Grâce à cette victoire, on retrouvera François CHAUCHE la saison suivante au volant de la BX4 TC au sein de l'écurie Citroën Compétition.

Pour le Trophée Régional 1985 le classement final est le suivant:

    1) Alain PEIGNER
    2) André CHARRIER
    3) Alain BERGERON
    4) Christian PHILIBERT
    5) Jean-Jacques THOMASSIN
    6) Dominique MUCHERIE
    7) Hervé ROUSSEAU
    8) Pascal GENAND
    9) Dominique DORE
    10) Jean-Claude SCHMUTZ

 

 

En RallyCross, Citroën Compétition fournit à Roger CHEVRETON une Visa Turbo 4X4 de 1600cm3 et 250ch préparée par Denis Mathiot Compétition.
Avec ses ailes larges et un moteur de 250 chevaux, la nouvelle Visa gagne en agressivité. «En difficulté de pilotage aussi», souligne Roger.
Tout au long de l’année, Roger Chevreton fait jeu égal avec Jacques Aïta et son Audi Quattro de 400ch. Mais au décompte des points, le pilote Audi l’emporte.


Dans la catégorie moins de 1600cm3, devance Jean-Louis ASLANIAN tous deux sur Visa 4X4.

sera sacré Champion de France AutoCross catégorie Tourisme sur Visa 4X4 1560cm3 en 1985 et 1986 !

1985- Rallye de Touraine

Rallye du Var
Novembre 1985

 

Le Rallye du Var sera la dernière épreuve disputée par les filles comme pilote usine.
La «coupe des dames» célébrant la Championne de France des Rallyes pour un équipage féminin sera remportée par Patricia BERTAPELLE, ancienne concurrente du Trophée Féminin 1984, mais cette fois sur 205 GTi.

1984 Haut de page1986